Taxes de propriété pour les propriétaires à Marbella

Taxes de propriété pour les propriétaires à Marbella

Bienvenue sur notre article du jour concernant les taxes de propriété à Marbella. Je souhaite profiter de cette opportunité pour vous parler des impôts qui vous concernent lorsque vous possédez une propriété à Marbella. Parfois, les informations à ce sujet peuvent être trompeuses, alors j’ai eu l’idée de les détailler pour vous faciliter la tâche.

Tout d’abord, toutes ces taxes sont payées sur une base annuelle et seront calculées en fonction du prix d’achat, de l’emplacement de la propriété (commune), de sa taille et de sa valeur cadastrale. Décomposons-les en deux parties : tout d’abord, les taxes liées au propriétaire de la propriété et ensuite les taxes liés à la propriété elle-même.

1. Taxes liées au propriétaire d’une propriété à Marbella

Tout d’abord, vous avez l’impôt sur la fortune, appliqué uniquement aux propriétés achetées au-delà de 700 000€ par personne. Qu’est-ce que ça veut dire ? Par exemple, disons qu’il s’agit d’une propriété de 1,5 million, mais où il y a deux propriétaires. Ainsi, sur 1,5 million, vous déduisez 1,4 million et seuls 100 000 sont soumis à l’impôt sur la fortune. Par exemple, s’il s’agit d’une propriété de 300 000 euros, il n’y a pas d’impôt sur la fortune.

Ensuite, vous avez la taxe des non-résidents, mais elle s’applique uniquement aux propriétaires non-résidents en Espagne. Je sais que certains clients ne paient pas cette taxe et que le gouvernement ne fait pas vraiment de suivi rigoureux. En revanche, le jour où vous vendrez votre propriété, les services des impôts examineront si vous l’avez payée ou non, et vous serez obligé de la régulariser après la vente de votre propriété si vous ne l’avez pas payée. Donc, en théorie, vous pouvez le laisser pour plus tard, mais ce paiement sera également incrémenté d’intérêts et d’autres frais pour ne pas avoir été payé à temps. Il vaut donc mieux la payer chaque année. Un avocat peut s’occuper de cette déclaration fiscale moyennant environ 200 euros par an. Voilà pour le propriétaire.

2. Taxes et coûts liés à la propriété elle-même à Marbella

Parlons maintenant de la propriété elle-même.

  • Vous avez l’IBI (Impuesto sobre Bienes Inmuebles), la taxe foncière payée annuellement, comme les autres taxes. Cela dépend de la valeur cadastrale de la propriété.
  • Ensuite, la propriété devra s’acquitter des frais de la communauté. Cela dépend beaucoup de ce que la communauté offre et peut varier normalement de 100 à 1 000 euros par mois.
  • Taxe sur le ramassage des ordures ménagères, mais elle est peu conséquente. Vous pouvez estimer entre 100 euros et 300 euros par an.
  • Et puis, bien sûr, l’électricité et l’eau, mais cela dépend de la consommation, et ce n’est pas vraiment une taxe.

D’ailleurs, le gouvernement andalou a annoncé des mesures pour stimuler et réactiver le marché immobilier dans notre belle région ensoleillée en réduisant la taxe de transfert immobilière (ITP) à 7% jusqu’au 31 décembre 2021.

J’espère que vous avez maintenant une meilleure compréhension des impôts que vous devez payer à Marbella lorsque vous y possédez une propriété.

Vous envisagez de vendre votre propriété ?


 
 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Drumelia Real Estate (@drumelia_real_estate)

Sabina Shaikhulova, Manager Médias Sociaux

19/02/2021

Sabina Shaikhulova

Manager Médias Sociaux

Add Button Button Delete
Bruna Karla Kruger
Bruna Karla Kruger Consultant de propriété
+34 952 766 950 Contact